L’œuvre de l’artiste Brésilien Rodrigo Branco se nourrit des contrastes et des complexités de la mégalopole de São Paulo. Fils de migrants Bahianais, Rodrigo est d’abord influencé artistiquement au sein de son environnement familial. Adolescent, il découvre le graffiti et la peinture murale dans les ruelles de son quartier et plonge naturellement dans cet univers.
Sa recherche identitaire lui fait peindre ses premiers portraits, inspiré des photographies prises par son père trente ans plus tôt, des symboles de son enfance et des rues de la "Banlieue". Ses visages définis aux yeux vibrants, réalistes et expressifs laissent place à des textures fortes et crues.

Une exposition individuelle a été consacrée à l’artiste au sein de la Lois Lambert Gallery à Los Angeles en 2018. Il a aussi fait partie de l’espace Ateliê au Centre Culturel Banque du Brésil en hommage à Jean-Michel Basquiat, au côté d’artistes tels que Os Gêmeos et Nunca.

Rencontre avec l'artiste samedi 15 février 11h.