Les racines du design s'ancrent, comme celles du cinéma, dans la révolution industrielle du XIXe siècle qui a aussi façonné notre région et dans la nécessité, ressentie face à la diffusion d'une esthétique historiciste et passéiste, de trouver la juste forme des objets issus de la production mécanisée. Arts & Crafts anglais, Bauhaus allemand, radicaux italiens des années 1970, postmodernisme des années 1980, collectif néerlandais Droog Design des années 1990… tous ces mouvements prouvent que le design porte aussi valeurs sociales, utopies, humour et visions critiques. Le design construit un dialogue avec le progrès et l'idéal et prépare les formes de demain.

© Design épopée photographe Jean-Pierre Dalbéra Robert Mallet-Stevens chevet et lit Villa Cavrois Croix 1929-1932

 

Céline Doutriaux

Historienne de l’art, elle est conférencière et attachée de conservation dans les grands musées du nord de la France : le Palais des Beaux-Arts de Lille, le Louvre Lens, le Musée La Piscine de Roubaix, la Villa Cavrois, le LaM. Ces dernières années, elle consacre davantage de temps à l’enseignement de l’histoire de l’art mais aussi de l’histoire du design et de la mode à l’Université catholique de Lille, à Rubika, aux classes préparatoires des grandes écoles.