Rumba, la petite souris, a faim. De fromage, d’aventure, de vie, de rêve. Comme un enfant goûtant le monde pour mieux le découvrir, Rumba veut manger cet ailleurs inconnu et appétissant que les nuages en glissant lui dévoilent par la fenêtre. Alors au clair de cette belle lune ronde – qui comme chacun sait, est faite de fromage ! - Rumba, les yeux grands fermés, va passer de l’autre côté du miroir, comme une Alice au pays des souris… Ici, comme chez Philippe Genty ou James Thierrée, pas de dramaturgie classique pour emmener nos petits spectateurs en voyage, mais une histoire racontée avec la grammaire du rêve. Comme Alice courant après son lapin, nous suivons Rumba lorsqu’elle s’endort… Et en passant derrière le tulle, nous traversons le miroir pour un plongeon dans les profondeurs de l’imaginaire, où manipulation cachée et projection invisible des animations jouent avec nos perceptions.